Logements à Oulins

.

Les quatre logements construits à Oullins représentent le premier projet de pico-promotion, qui œuvre pour des projets petits par la taille, grands par l’ambition qu’ils portent sur la question du vivre ensemble en ville et sur la qualité environnementale des constructions et des espaces extérieurs qu’ils proposent.

Le terrain d’opération, issue d’un détachement parcellaire, présente une géométrie allongée, dans un tissu peu dense et hétéroclite de périphérie de centre bourg.

Le projet propose la création d’une cour d’entrée permettant le stationnement mutualisé des véhicules, la réhabilitation d’un bâtiment existant, aggloméré dans le tissu existant, et la construction de deux plots qui s’implante dans la logique des constructions avoisinantes et complète une forme urbaine cohérente.

Si les constructions reprennent les archétypes de la forme pavillonnaire courante avec leur toit à deux pans, ils proposent d’en détourner certaines caractéristiques pour proposer des espaces intérieurs uniques, lumineux, traversants et ouverts sur l’extérieur. Les baies, largement dimensionnées, ponctuent les façades de manière irrégulière, brouillant l’échelle des volumes, qui se plient et se déforment pour suivre la géométrie du terrain.

Les aménagements extérieurs proposent un paysage commun à l’ensemble des habitants et s’attachent à préserver des éléments existants, notamment les murs et muret de pierres. Véhicules et vélos sont laissés à l’entrée du terrain et l’on se rend à pied chez soi.

Photos: Fiona Blair