Salle des ex-voto du musée Bargoin à Clermont Ferrand

La découverte des ex-voto provoque une vive émotion à celui qui les contemple.

Au-delà de leur beauté plastique, les petites statuettes de bois, vieilles de plus de 2000 ans, frappent par leur fragilité qui rend encore plus sensible ce témoignage d’un autre temps.

Le réaménagement de la salle d’exposition des ex-voto du le musée Bargoin à Clermont Ferrand poursuit deux objectifs, parfois contradictoires : la mise en valeur du trésor que constituent les trois mille cinq cent statuettes de la collection, et leur préservation rendue difficile par leur extrême sensibilité au milieu ambiant.

Pour y parvenir, le projet propose l’enterrement des locaux techniques (dont la seule partie émergeante deviendra le fondement de la requalification du jardin), puis l’immersion du public dans la collection par l’aménagement d’une salle d’exposition qui projette le visiteur au cœur de la Source des Roches.

Ici, couleurs, sons et éclairages contribueront à l’immersion au cœur de la clairière, réduisant la distance entre l’œuvre et le spectateur par la disparition des éléments techniques, contractant le temps à la rencontre de nos ancêtres venus déposer leur offrande dans la clairière.

Scénographie et maquette: Marion Golmard