Centre culturel de la Maison Hirsch à Montbéliard

Le centre culturel Simone Veil, s’implante au centre-ville, dans un bâtiment existant (la Maison Hirsch), dont la capacité devra être étendue par la construction d’une extension. Située place Velotte, dans le cœur historique et à quelques pas de la gare, la Maison Hirsch et son jardin, représentent un ensemble patrimonial important, lieu de mémoire, à la visibilité forte.

Le projet s’abstrait des contraintes liées à l’existant en démolissant intégralement les refends et planchers intérieurs qui ne permettent pas d’accueillir convenablement les nouvelles fonctions, signifiant par la même que le respect de la valeur patrimoniale d’un édifice passe par une transformation qui aille au-delà d’une approche fonctionnelle et offre aux nouveaux usages des espaces de grande qualité.

A l’arrière de la Maison, sur deux niveaux, tel un fond de scène, se glisse une extension. Contrastant avec le bâtiment d’origine dont les façades sont conservées intactes, elle assume son caractère contemporain, pour mieux mettre en valeur l’existant, offrant tout à tour transparence ou reflet selon les heures du jour, et toujours le spectacle de sa vie intérieure.

Les deux parties n’en font plus qu’une et l’on passe aisément d’une pièce à l’autre grâce à des espaces communs généreusement dimensionnés pour permettre la rencontre des utilisateurs autour du studio de danse, pièce maîtresse du dispositif naturellement disposée en façade sur la place.

Perspectives: Septembre illustration